Atteindre une conformité continue aux mesures de santé publique chez les jeunes et les jeunes adultes en situation d’isolement et de fatigue liés à la COVID-19​

Questions

Résumé exécutif

Les jeunes et les jeunes adultes peuvent connaître moins de complications liées à la COVID-19, mais ils représentent un risque en tant que porteurs de la maladie et ont été particulièrement touchés par l’isolement et la fatigue liés à la COVID-19. Ce groupe est également connu pour avoir des difficultés constantes à respecter les mesures de santé publique, notamment la vaccination, la distanciation physique et le masquage1. Cela peut être dû à une perception plus faible du risque de la maladie, à la fatigue associée aux mesures de santé publique et à des conditions de santé mentale défavorables résultant de ces directives. Ce document vise à répondre aux questions suivantes :

  1. Quelles sont les stratégies efficaces pour assurer le respect continu des mesures de santé publique chez les jeunes (12-17 ans) et les jeunes adultes (18-30 ans) qui sont confrontés à l’isolement et à la perte d’interaction sociale en personne liés à la COVID‑19 (par exemple, la fatigue liée au « confinement ») ?
  1. Comment une approche fondée sur les sciences sociales et comportementales peut-elle aider à faire respecter les mesures de santé publique en cours pour ce groupe, qui pourrait ressentir de la lassitude près d’un an et demi après le début de la pandémie ?

Une analyse rapide de la littérature a été menée dans les bases de données universitaires et de littérature grise, notamment la Cochrane Library, TRIP et la base de données de l’OMS. Parmi celles-ci figuraient la Cochrane Library, TRIP, PSYCINFO, LitCOVID, PubMED, Epistemonikos, WHO Global Literature, Science Table Briefs et COGNIT. La sélection des études s’est faite en équipe, selon un processus en plusieurs étapes comprenant un tri par mots-clés, résumés, méthodes, conclusions, et l’application de la hiérarchie des données probantes et des critères d’inclusion et d’exclusion. Des experts scientifiques canadiens concentrant leurs recherches sur la COVID-19, les jeunes et les jeunes adultes et la conformité aux mesures de santé publique ont également été consultés.

Des domaines thématiques importants ont révélé des messages clés pour aider aux efforts d’atténuation:

  • Les messages de santé publique devraient viser à améliorer la compréhension de ce que sont les mesures de santé publique importantes pendant la pandémie (vaccination, distanciation physique, masquage, etc.), et à renforcer l’efficacité des mesures de santé publique pour atténuer le risque, tout en ciblant les groupes moins conformes, notamment les jeunes et les jeunes adultes. En outre, les messages doivent être cohérents et unifiés, clairs, précis, opportuns et exploitables.
  • Les jeunes et les jeunes adultes sont plus réceptifs aux mesures de santé publique si le ton et le style des messages sont plus optimistes, succincts et très visuels. Le renforcement positif est important pour cette cohorte.
  • La pandémie a perturbé et fatigué les jeunes, ce qui les a poussés à ne pas respecter les mesures de santé publique, car il est difficile pour eux de faire face aux changements de mode de vie et de routine, surtout à un stade crucial de leur développement.
  • L’association entre les mesures de santé publique en matière de COVID‑19 et les effets délétères sur la santé mentale, notamment l’anxiété, la dépression, les troubles du sommeil et de l’appétit, la solitude et la surconsommation numérique, est de plus en plus reconnue.
  • Il existe des modèles conceptuels globaux axés sur le changement de comportement et la compréhension du contexte qui peuvent jouer un rôle important dans l’amélioration de la conformité continue aux mesures de santé publique. Ces modèles devraient être intégrés dans les messages de santé publique ainsi que les stratégies d’intervention.

Limites

Le présent rapport présente des limites dont il faut tenir compte :

  • Il est possible que des informations pertinentes aient été manquées étant donné que les recherches et les examens ont été rapides, et devaient respecter les délais d’examen rapide pour produire ce rapport.
  • La qualité des données probantes évaluées, et donc la solidité de ces données, peut varier d’une étude à l’autre.
  • Seules des ressources en langue anglaise ont été consultées.
  • En raison de la nature émergente de ce sujet, certaines des études uniques impliquaient également des conceptions transversales, et manquent donc des conceptions d’études longitudinales et de cohortes plus importantes qui seraient en mesure d’expliquer davantage l’évolution des impacts de la COVID‑19 et des stratégies d’atténuation (par exemple, les effets pré- et post-COVID).
  • Published: décembre 10, 2021

Avec un financement du Gouvernement du Canada

Please complete this short survey to help us understand our impact. Thank you!

Donnez votre avis