À propos

CanCOVID a été lancé en avril 2020 grâce au financement d’Innovation, Sciences et Développement économique Canada et au soutien de la Dre Mona Nemer, conseillère scientifique en chef du gouvernement fédéral, en réponse à la pandémie de la COVID-19. En l’espace de quelques mois, notre organisme a réuni une extraordinaire communauté de scientifiques et de chercheurs en vue de collaborer par le biais d’une plateforme en ligne, de produire et de diffuser rapidement des connaissances crédibles afin de contribuer à formuler des directives en matière de santé publique pendant la pandémie de la COVID‑19 et en prévision de la période post-pandémique.

Nous avons créé une initiative scientifique ouverte, transdisciplinaire et robuste, qui s’engage à donner au gouvernement du Canada une vue d’ensemble de la science et la recherche existantes et émergentes sur la COVID-19. Nous aidons à mettre en relation les experts et l’information afin de créer des impacts et guider des actions rapides en matière de la pandémie et de la post-pandémie de la COVID-19. Bien que nous soyons au service de la communauté de la recherche et des politiques, nous apprécions également les partenaires patients, les professionnels de la santé, les stagiaires diplômés et les collaborateurs de l’industrie qui font partie de notre réseau et qui aident à soutenir le travail sur la pandémie et la post-pandémie de la COVID-19.

Pour de plus amples informations concernant la direction de CanCOVID, nos responsables thématiques et notre secrétariat, veuillez consulter cette page.

Mission

Notre objectif est de soutenir les travaux et la communauté scientifiques en encourageant les collaborations multidisciplinaires et en aidant à mettre en relation les personnes et les ressources pour permettre une mobilisation rapide des connaissances et une action science-politique. Nous nous engageons également à aider à fournir à nos partenaires gouvernementaux une meilleure vue d’ensemble sur la science et la recherche existantes et émergentes sur la COVID-19.

Direction générale

Peter Juni

Network Science Advisor

Peter Juni

Peter Juni est directeur de l’Applied Health Research Centre (AHRC, ou Centre de recherche en santé appliquée) du Li Ka Shing Knowledge Institute (Institut de connaissances Li Ka Shing) de l’Hôpital St. Michael, titulaire d’une chaire de recherche du Canada de niveau 1 en épidémiologie clinique des maladies chroniques, et professeur au Département de médecine et à l’Institute of Health Policy, Management and Evaluation (IHPME, ou Institut de politique, de gestion et d’évaluation de la santé) de l’Université de Toronto. Diplômé de la Faculté de médecine de l’Université de Berne en Suisse, il a complété sa formation en médecine interne dans divers hôpitaux de Suisse et a été chercheur au Département de médecine sociale de l’Université de Bristol, au Royaume-Uni. Avant de rejoindre l’Hôpital St. Michael, Peter a servi comme directeur de l’Institut des soins de santé primaires et professeur de soins primaires et d’épidémiologie clinique à la faculté de médecine de l’Université de Berne en Suisse. Il a également été directeur de l’Institut de médecine sociale et préventive de l’Université de Berne et directeur fondateur de CTU Bern, l’unité d’essais cliniques de l’Université.

Peter est mondialement reconnu pour son travail méthodologique et pour sa recherche clinique sur la gestion des troubles cardiovasculaires et musculo-squelettiques. Membre de la Société européenne de cardiologie, il a joué un rôle de premier plan dans plusieurs essais cardiovasculaires majeurs, notamment SIRTAX, LEADERS, FAME 2 et MATRIX. Il a en outre été membre de plusieurs groupes de travail de la Société européenne de cardiologie et a coécrit les directives européennes sur la revascularisation du myocarde et sur la gestion de l’infarctus aigu du myocarde. Peter a été rédacteur en chef de deux groupes d’examen Cochrane et a contribué aux outils Cochrane sur le risque de biais pour les études randomisées et non randomisées. Depuis mars 2020, il a travaillé presque exclusivement sur des essais cliniques, des études d’observation, la recherche fondamentale et la communication scientifique liés à la COVID-19. Peter a contribué à plus de 400 articles, qui ont été cités plus de 100 000 fois. Depuis 2015, il est reconnu comme un chercheur hautement cité.

Références : MD, FESC

Affiliations : Professeur de médecine et d’épidémiologie, Département de médecine et à Institute of Health Policy, Management and Evaluation (IHPME, ou Institut de politique, de gestion et d’évaluation de la santé), Université de Toronto.

Directeur, Applied Health Research Centre, Li Ka Shing Knowledge Institute, Hôpital St. Michael’s

Nathan Stall

Network Science Advisor

Nathan Stall

Après avoir obtenu son diplôme de médecine à l’Université Western, le Dr Nathan Stall a effectué sa résidence en médecine interne et sa formation de boursier en médecine gériatrique à l’Université de Toronto. Il est actuellement chercheur associé au Women’s College Research Institute du Women’s College Hospital et termine en ce moment un doctorat en épidémiologie clinique et en recherche sur les soins de santé à l’Institute of Health Policy, Management and Evaluation (IHPME, ou Institut de politique, de gestion et d’évaluation de la santé) de l’Université de Toronto. Sa recherche doctorale utilise de grandes bases de données administratives pour étudier l’impact sur la santé de la population de la prestation de soins aux personnes atteintes de démence. Ses autres intérêts de recherche comprennent la sécurité des médicaments pour les personnes âgées, les déterminants du vieillissement fondés sur le sexe et le genre, et l’utilisation des soins de santé chez les personnes atteintes de démence. Pendant la pandémie de COVID 19, il a participé activement à des recherches visant à modéliser les épidémies dans les foyers de soins de longue durée et les facteurs associés à l’apparition des épidémies et à la propagation de la COVID 19 dans les foyers. Ses recherches reçoivent l’appui du Eliot Phillipson Clinician-Scientist Training Program du Département de médecine de l’Université de Toronto et de la bourse d’études supérieures du Canada Vanier. Depuis 2017, il est gériatre salarié au sein du Sinai Health System. Son travail clinique est axé sur la gériatrie en soins aigus. Le Dr Stall participe au service de consultation en médecine gériatrique pour les patients hospitalisés et aux unités d’enseignement clinique en médecine interne de l’Hôpital Mount Sinai.

Affiliations : MD, PhD(c), FRCPC

Titres de compétences : Gériatrie et médecine interne, Sinai Health et University Health Network Hospitals Chercheur, Women’s College Research Institute, Women’s College Hospital

Candidat au doctorat, épidémiologie clinique et recherche sur les soins de santé, Institute of Health Policy, Management and Evaluation (IHPME, ou Institut de politique, de gestion et d’évaluation de la santé), Université de Toronto

Programme de formation de cliniciens-chercheurs Eliot Phillipson et division de la médecine gériatrique, Département de médecine, Université de Toronto

Susan Law

Chef de la mobilisation des connaissances

Susan Law

Susan Law est directrice générale et responsable de la mobilisation des connaissances chez CanCOVID ainsi que scientifique principale auprès de Trillium Health Partners – Institute of Better Health. Titulaire d’un doctorat de la London School of Hygiene & Tropical Medicine (LSHTM) de l’Université de Londres, au Royaume-Uni, d’une maîtrise en administration de la santé (Université de Toronto) et d’un baccalauréat en sciences de l’activité physique de l’Université de Guelph, la Dre Law est actuellement professeure associée à l’Institute for Health Policy, Management and Evaluation (Institut de politique, de gestion et d’évaluation de la santé ou IHPME) de l’Université de Toronto et professeure auxiliaire au département de médecine familiale de l’Université McGill.

La carrière de recherche de la Dre Law a débuté au Royaume-Uni, à l’Université d’Oxford, où elle a participé à des études qualitatives sur le rôle des données probantes dans la modification de la pratique clinique. Au

Canada, elle a travaillé comme scientifique principale à l’Agence d’évaluation des technologies de la santé du Québec ainsi qu’au Centre de recherche de St. Mary, tout en occupant le poste de professeure agrégée au Département de médecine familiale de l’Université McGill. Son programme de recherche est axé sur les expériences personnelles de la maladie, à l’aide de méthodes qualitatives et d’enregistrements vidéo des histoires des patients et des familles, ainsi que sur l’application des connaissances et les applications connexes pour les politiques, l’éducation et les soins centrés sur le patient et la famille. Elle est directrice du Réseau canadien de recherche sur les expériences de santé (www.healthexperiences.ca) dans le cadre d’une collaboration internationale entre 12 pays (www.dipexinternational.org).

Karim Keshavjee

Advisor

Karim Keshavjee

Le Dr Karim Keshavjee a suivi une formation de médecin de famille et est le PDG d’InfoClin, une société qui fournit des services de conseil en informatique de santé à diverses organisations en Amérique du Nord. Il a plus de 25 ans d’expérience dans le domaine de l’informatique de santé.

Karim a été directeur de projet pour le programme de recherche COMPETE à l’Université McMaster, programme qui a étudié l’impact de l’aide à la décision clinique sur les soins aux patients atteints de diabète et de maladies vasculaires.

Il a été consultant auprès d’Inforoute Santé du Canada pour leur projet pancanadien de prescription électronique (CeRx) et leur projet de dossier de santé électronique interopérable (DSEi).

Karim a été l’architecte des données cliniques et le consultant en DME pour le CPCSSN, le réseau de surveillance des maladies chroniques en soins primaires du Canada. Le CPCSSN est un réseau de plus de 1200 médecins qui fournit des données d’accès sur 1,7 million de patients pour la recherche et la surveillance.

Au cours de la dernière décennie, Karim a travaillé sur l’amélioration des applications de santé mobile et la conception d’environnements favorables à leur utilisation dans le système de santé. Karim a publié plusieurs articles sur les applications mHealth dans divers domaines de la santé. Il a récemment publié un article sur la manière dont la technologie peut favoriser la responsabilisation des patients.

Les recherches actuelles de Karim portent sur la manière d’utiliser l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique au service de la prévention du diabète par le biais du programme PREVENT.

Karim est professeur adjoint, enseignant et directeur du programme d’informatique de la santé à l’Université de Toronto et chercheur invité à l’Université Ryerson.

LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/karimkeshavjee/

Pubmed: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/?term=karim+keshavjee

Responsables thématiques

CanCOVID travaille avec cinq responsables thématiques scientifiques, nommés au sein de la communauté universitaire canadienne, en fonction des priorités établies en collaboration avec le gouvernement du Canada. Les responsables thématiques travaillent avec la conseillère scientifique du réseau et le secrétariat, ainsi qu’avec de vastes réseaux scientifiques, afin d’aider à soutenir les collaborations multidisciplinaires, de fournir une expertise dans le développement de nos produits de connaissances, et de diriger des ateliers et des événements d’application des connaissances en réponse aux nouvelles priorités.

Dre Katrina Milaney (UCalgary)

Sciences psychosociales et du comportement

Dre Katrina Milaney (UCalgary)

La Dre Katrina Milaney est professeure associée en réadaptation communautaire et en études relatives aux personnes handicapées à l’Université de Calgary. Chercheuse en méthodes qualitatives et mixtes, Katrina utilise des cadres théoriques critiques pour étudier les vulnérabilités sociales liées au handicap, au sans-abrisme, au genre, à la culture, à la violence domestique et à la santé mentale. Ses principaux intérêts tournent autour de l’idéologie politique et économique et de leur impact sur les systèmes publics et la prestation des services. Éminente spécialiste des politiques, Katrina a reçu le « Peak Scholar Award » de l’Université de Calgary, le « O’Brien Institute Societal Impact Award »  et le « Cumming School of Medicine Distinguished Achievement for Social Accountability ». Elle a récemment été nommée l’une des 20 Calgariens ayant le parcours professionnel le plus impressionant en 2020. 

Dr Nazeem Muhajarine (USaskatchewan)

Santé publique et épidémiologie

Dr Nazeem Muhajarine (USaskatchewan)

Épidémiologiste social et chercheur en santé publique et des populations, le Dr Nazeem Muhajarine a établi une réputation exemplaire en matière de recherche, d’enseignement, de mentorat et de service. Travaillant auprès des citoyens, décideurs politiques et chercheurs ayant des vues similaires, il dirige sans relâche des projets novateurs qui ont de profondes répercussions sur un large éventail d’acteurs.

Actuellement, il dirige ou participe à plusieurs projets sur la COVID-19, notamment « Social Contours and COVID‑19 », une étude du panel longitudinal menée en Saskatchewan auprès de 5400 répondants sur les dimensions comportementales, sociales, perceptuelles et géographiques de la COVID-19. Il dirige également des travaux sur les thèmes scolaires et sociocomportementaux pour le groupe Evidence Synthesis (Synthèse des donnnées proobantes), qui travaille en partenariat avec les principaux décideurs en matière de santé ainsi que le ministère de la santé de la Saskatchewan. Il commente fréquemment la COVID‑19 dans les médias locaux et nationaux.

Il a reçu de nombreux prix, notamment le Prix du chercheur émérite de l’Université de la Saskatchewan (2019), le Prix des anciens élèves de la cohorte de 2014 de l’École de santé publique et des sciences de la santé de l’Université du Massachusetts pour ses contributions significatives dans son domaine, le Prix d’excellence de la Saskatchewan Health Research Foundation (2009) et le Prix de l’application des connaissances des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) en 2006.

Dr Louis Flamand (ULaval)

Recherche, ingénierie et science biomédicales

Dr Louis Flamand (ULaval)

Louis Flamand, PhD, MBA, est professeur titulaire et directeur du département de microbiologie, d’infectiologie et d’immunologie de la Faculté de médecine de l’Université Laval et chercheur principal à la division des maladies infectieuses et immunitaires du Centre de recherche du CHU de Québec.

Avant de se joindre à l’Université Laval, le Dr Flamand a effectué une formation postdoctorale aux National Institutes of Health et à l’Institute of Human Virology (Maryland, États-Unis). Le Dr Flamand a obtenu son doctorat en virologie à l’Université de Montréal, sa maîtrise en virologie à l’Institut Armand-Frappier et son baccalauréat en zoologie à l’Université du Manitoba. Il a obtenu son diplôme de MBA en gestion pharmaceutique à l’Université Laval.

Président du comité des risques biologiques de l’Université Laval de 2008 à 2018, il est, depuis 2006, membre du conseil consultatif scientifique de la Fondation HHV-6 et membre du collège d’examinateurs des Instituts de recherche en santé du Canada. Virologiste expérimenté, le Dr Flamand possède de l’expérience en recherche fondamentale et préclinique. Tout au long de sa carrière, le Dr Flamand a reçu plusieurs bourses d’études compétitives et du soutien financier continu de la part de plusieurs organismes de financement pour ses travaux en virologie. Le Dr Flamand est l’auteur de plus de 95 publications évaluées par des pairs et est rédacteur principal de la 3ème édition du livre Human Herpesviruses HHV-6A, HHV-6B & HHV-7 : Diagnosis and Clinical Management.

Dr Sue Horton (UWaterloo)

Politique et économie

Dr Sue Horton (UWaterloo)

Professeure d’économie de la santé mondiale à l’Université de Waterloo, Susan Horton est membre de l’Académie canadienne des sciences de la santé et membre de la Société royale du Canada. Elle a beaucoup travaillé sur la hiérarchisation et l’évaluation des coûts des interventions sanitaires, notamment dans les pays à faible et moyen revenu.  Elle est actuellement vice-présidente de la « Lancet Commission on Diagnostics », commission récemment créée, dont la publication est prévue pour l’été 2021. Sue a travaillé dans plus de vingt pays à faible et moyen revenu et a servi comme consultante pour plus d’une douzaine d’organisations des Nations unies, de banques de développement international et d’organisations internationales de recherche.

Dr. Lisa Puchalski Ritchie (UToronto)

Clinical Research

Dr. Lisa Puchalski Ritchie (UToronto)

Dr. Lisa Puchalski Ritchie (MD, FRCPC, PhD) is a Scientist at the Li Ka Shing Knowledge Institute in the Knowledge Translation Program, an emergency physician at University Health Network, and an Assistant Professor in the Division of Emergency Medicine, Department of Medicine, and with the Institute of Health Policy Management and Evaluation (status only), at the University of Toronto.

She is a clinical epidemiologist with a research focus on the use of knowledge translation strategies to improve health care delivery and outcomes, with a particular focus on resource limited health care settings. She has worked in global health since 2006, where she has worked with local stakeholders to build research and implementation capacity, and to develop and evaluate evidence-based approaches to improve uptake of evidence into clinical practice, and through this to improve clinical care and patient outcomes for high-burden, locally identified, priority health conditions, across a range of clinical areas.

Santé publique et épidémiologie

  • Médecine préventive
  • Recherche sur les services de santé
  • Santé au travail et santé environnementale
  • Biostatistique
  • Sciences des données
  • Modélisation mathématique des maladies

Recherche, ingénierie et sciences biomédicales

Sciences médicales de base

  • Informatique
  • Chimie
  • Physique
  • Sciences appliquées

Recherche clinique

Recherche axée sur l’amélioration du diagnostic et du traitement, y compris la réadaptation et les soins palliatifs.

Politique et économie

  • Politique publique
  • Sciences politiques
  • Économie
  • Géographie
  • Commerce
  • Relations industrielles
  • Droit

Sciences psychosociales et comportementales

  • Sociologie
  • Psychologie
  • Anthropologie
  • Éducation
  • Médias et communications
  • Sciences humaines

Chacun de ces thèmes est dirigé par un responsable thématique, un expert dans le domaine qui fournit beaucoup de conseils en matière de recherche, de coordination et de soutien à nos produits de connaissance et à nos événements en réponse aux priorités et aux questions du gouvernement fédéral en matière de la COVID-19. Au sein de leurs réseaux établis, les responsables thématiques contribuent à la médiation entre nos cinq domaines thématiques, comblant ainsi le fossé entre la communauté scientifique et les partenaires gouvernementaux.

Secrétariat

Shadi Niakan

Gestionnaire de la prestation des services

Rosa Stalteri

Haris Lutvica

Sanjana Sundaram

Ciara Kilbride Amaral

Sandi Johnson

Catherine Fanjoy

Kaitlin James

Devin Nagami

Rishi Shah

Aileen Mulroy

Shinjini Mondal

David Loutfi

Ilja Ormel

Shahrzad Motaghi

Clémence Ongolo Zogo

Sarah Carbone

Avec un financement du Gouvernement du Canada

Please complete this short survey to help us understand our impact. Thank you!

Donnez votre avis